Le Mâconnais Sud Bourgogne au service du territoire et de ses habitants.
Sur les réseaux sociaux : #MaconnaisSudBourgogne

 

Je veux...

LOGO PETR MACONNAIS SUD BOURGOGNE 72px

Les Actualités

Un nouvel interlocuteur au service des porteurs de projets

Le PETR est pourvoyeur de subventions au profit du territoire du Mâconnais Sud Bourgogne et de ses projets. Il gère en effet des contrats avec différents partenaires : le contrat Cap territoire avec le Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté, le contrat LEADER qui permet de bénéficier de subventions européennes et le contrat de ruralité avec l’Etat. La mission de gestion de ces contrats est, depuis le 1er octobre, confiée à Francky Sabot, que cette infolettre permet de mieux connaître.

Cinq questions à Franky Sabot, nouveau Chargé de mission Politiques contractuelles-Ingénierie financière du PETR Mâconnais Sud Bourgogne.

Francky, quel poste occupiez-vous avant d’intégrer l’équipe du PETR Mâconnais Sud Bourgogne ?

Je travaillais auparavant pour le compte de la communauté de communes du Grand Autunois Morvan sur le poste de chef de projets “politique territoriale et contractualisations”

Ce poste ressemble dans ses missions, à celui que vous venez de prendre au PETR ?

Oui, je travaillais effectivement sur les contrats avec le Conseil Régional et avec l’Etat. Je connais donc très bien la méthode de travail, le paysage institutionnel ainsi que les interlocuteurs et les réseaux d’acteurs sur ces questions. C’est un atout pour être opérationnel rapidement sur mon nouveau poste. C’est notamment important pour la gestion du programme LEADER qui est particulièrement complexe.

Qu'est-ce qui vous a motivé à intégrer le PETR Mâconnais Sud Bourgogne ?

J’avais envie d’une évolution dans ma carrière au service du développement local. Le Mâconnais Sud Bourgogne connaît des réalités et des enjeux très différents de l’Autunois. Par ailleurs, la structure PETR m’intéresse, car c’est une petite équipe souple, dynamique et réactive. Je suis convaincu qu’un PETR dispose d’une échelle pertinente et d’une structure adaptée pour élaborer et mettre en oeuvre un projet de territoire partagé, pour apporter plus de vision stratégique et transversale, pour mutualiser de l’ingénierie et mobiliser des moyens.

Le contexte actuel de finalisation des contractualisations en cours ne vous gêne pas ?

Au contraire, je sais que l’élaboration des futures contractualisations, que ce soit LEADER, Cap territoire et le contrat de ruralité va commencer dans les prochains mois. C’est un des éléments qui m’a attiré sur le poste. Il faudra aussi tenir compte des conséquences de la crise sanitaire ; il faudra que j’ai une bonne connaissance du nouveau calendrier et des nouveaux dispositifs de financement issus des plans de relance afin de conseiller les acteurs locaux.

On m’a dit que vous connaissiez particulièrement bien la mission de maire ?

Effectivement, je viens moi-même d’être élu maire d’une commune de l’Autunois, Saint-Emiland. Je comprends donc tout à fait les questions que peuvent se poser les maires et les attentes qu’ils peuvent avoir en matière de financements de projets. Le dialogue entre eux et moi en sera facilité !

Salle multifonctionnelle Simulation thermique dynamique

Ville de Tournus - Projet d'une salle multifonctionnelle soutenu par la région Bourgogne Franche Comté dans le cadre de l'enveloppe complémentaire du Contrat de territoire

La contractualisation : des moyens pour financer les projets locaux
Le contrat Cap territoire avec le Conseil Régional concerne une enveloppe de près de 2 millions € sur 3 ans. Il permet de financer des projets aussi variés que l’aménagement du nouvel office du tourisme du Mâconnais-Tournugeois, à Tournus, le laboratoire alimentaire partagé porté par la CC du Clunisois et installé à Salornay-sur-Guye, une aire de covoiturage à Dompierre-les-Ormes ou la rénovation d’îlots dans le cadre de l’opération “coeur de ville” de Mâcon. Une enveloppe complémentaire a été attribuée au Mâconnais Sud Bourgogne en raison du bon état d’avancement des dossiers. Elle bénéficiera au projet de salle multifonctionnelle de Tournus, à hauteur de 300 000 € supplémentaire.

Le contrat LEADER porte sur une enveloppe de 1,5 millions €, sur 3 ans. Il s’adresse aussi bien à des porteurs de projets publics que privés. Il est axé sur une stratégie de renforcement de l’attractivité du territoire. C’est ainsi que la fête du millénaire de l’abbaye de Tournus, la mise en place d’une nouvelle signalétique dans la CC de Saint-Cyr-Mère-Boitier ainsi que le projet de Cité des vins de Mâcon ont été retenus dans le cadre LEADER. Quelques projets ont été basculés vers des fonds régionaux comme l’aménagement du gîte de Chânes ou l’organisation de la Saint-Vincent Tournante 2018 : autant de crédits supplémentaires pour le territoire.

En raison de la crise sanitaire actuelle, ces dispositifs s’appliquent une année supplémentaire. Par la suite, de nouveaux contrats seront à préparer entre le PETR, au nom de son territoire, et les financeurs.

Enfin, le contrat de ruralité signé avec l’Etat permet de financer chaque année des projets dans le cadre d’une stratégie cohérente. Pour l’année 2019, par exemple, la convention financière portait sur un total de plus de 2 millions € (DETR et DSIL).

Imprimer

  • Union Européenne
  • Programme Leader
  • L'Europe S'engage en Bourgogne
  • Région Bourgogne-Franche-Comté
  • Logo Cg71